Dépendance devenue garage

 
 

façade dépendance garage pour site Escalier dépendance garage pour site

Vue sur le pignon sur cour de la dépendance (en bas à droite on aperçoit la porte donnant sur la rue des Belles Femmes) et vue sur l'escalier couvert

Détai lossature dépendance garage pour site  Latrines dépendance garage pour site

Détail de l'ossature à colombage et vue sur les latrines qui donnent sur un ru

 

Légèrement en avant sur le coté droit du corps de logis un bâtiment également à colombages ferme la cour. Construit certainement à la fin du XVIIIe siècle ou peu après, il est séparé du corps du logis seigneurial par un passage voûté fermé par une porte communiquant directement dans la rue des Belles Femmes.

On ne sait rien de son affectation à l'époque. Ses dimensions assez petite et sa configuration (une pièce à rez-de-chaussée et un étage) laisse supposer qu'il s'agissait soit d'une remise soit d'un logement pour des domestiques.

Au niveau bas transformé aujourd’hui en garage plus rien ne permet de se faire une représentation de son organisation à état originel. Les murs à colombage ont été crépi et seul reste apparent l'ossature colombage de la toiture. 

Les seules parties qui semble être restées inchangées sont l'escalier couvert très pentu à extérieur à gauche de la dépendance qui cache un petit édicule dans lequel se trouve encore de très vieilles latrines certainement plus ancienne que le bâtiment actuel et la pièce unique à l'étage.

 
  Concernant les latrines, il semble en raison de leur conception que leur création puissent remonter aux origines de la Maison du Bailli. Faites de grosses pierres elles se déversent dans un ru situé sous la rue de Belles Femmes lequel rejoindrait l'un des nombreux canaux qui parcours la ville.   

Revenir au plan de visite du site  logo retour    Accès boutique en ligne  boutique