Visite intérieure de l'Eglise St Martin d'Ivry : Baie n°11

     
 

Ce onzième vitrail est particulier car il est consacré à un personnage illustre d’Ivry : Le Père Laval proclamé « Bienheureux » le 29 avril 1979 par le pape Jean-Paul II.

Dans un encadrement gothique le vitrail se compose de trois lancettes et un tympan. Chaque lancette illustre, sous forme de scènes, les lieux et la vie de celui qui fut à la fois une personnalité locale en tant que médecin et un homme célèbre en tant qu’homme de fois touché parla grâce

De bas en haut sur la lancette de gauche vous pouvez voir deux vues de l’ile où il officia en tant que missionnaire :

  • le port de l’ile Maurice avec ses installations (quais, entrepôts, etc.) et de hauts bâtiments sur lesquels flotte un drapeau anglais (française de 1715 à 1814 l’ile est depuis anglaise). Au centre figure un voilier deux mâts sur la coque duquel on peut lire : « Tanger - 14 septembre 1841 ». C’est la date d’arrivée du Père Laval à Port Louis.
  • La sucrerie de la Reine Victoria, nommé ainsi en l’honneur de la reine de la Grande Bretagne et d’Irlande, avec juste au une église écossaise
  • En partie haute Saint Augustin et sa mère Sainte Monique sont assis près d'une barque amarrée au rivage.

De bas en haut sur la lancette centrale vous pouvez voir les instants forts de la vie du Père Laval

  • Le portrait du père Jacques-Désiré Laval qui se détache sur une scène « Comment par le touché d’une main du défunt Caroline Prosper recouvre la vue -1864 ». On y voit le Père Laval sur son lit de mort avec le crucifix posé sur sa poitrine. Au premier plan Caroline Prosper lui tient la main et la porte à ses yeux tandis qu’en arrière-plan le nouvel évêque, Mgr Hankinson, lit le de profundis entouré de quelques personnages.
  • Au-dessus la scène illustre, sur deux niveaux (centrale et haute), l’instant de la prédication du Père Laval à l’ile Maurice. Sur le niveau supérieur on y voit le Père Laval vêtu d’une grande houppelande noire et une soutane grise auprès d’un calvaire qui montre de l’index le Christ en croix. Il est accompagné sur le niveau inférieur d’une foule de fidèles noirs de tous âge.

En partie haute, au-dessus des scènes, figure Saint Jacques le Majeur patron des thaumaturges, apothicaires, pharmaciens et droguistes (il était médecin) mais aussi des pèlerins, voyageurs, etc. (saint jacques de Compostelle).

Sur la lancette de droite vous pouvez voir de bas en haut :

La paroisse catholique Sainte Croix dans la banlieue de Port-Louis où se trouve le tombeau du bienheureux. En détaillant bien cette scène vous pouvez y distinguer le Père Laval gisant dans ce qui fut la chapelle autrefois et au bord du tombeau la date 1870 correspondant au 9 septembre1870 jour de la translation de son cercueil dans la nouvelle église.

En partie centrale La Cathédrale de Port-Louis lieu près duquel il logeait et où il reçut sa première mission des noirs avec en dessous l’église des Pamplemousses où il poursuivit sa mission d’évangélisation.

Au niveau supérieur de la lancette figure Sainte Julie avec au pied l’inscription « Sainte Julie priez pour nous ».  C’est l’hommage pieu de Julie Ledoux, belle-sœur du Père Laval et donatrice de ce vitrail, à sa Sainte Patronne. On y aperçoit la sainte agenouillée, auréolée et vêtue de bleu, battu par un homme tenant un bâton (Une scène évocatrice de son martyre).

Le tympan composé de sept écoinçons dont trois plus important que les autres montrent au sommet le Père éternel, à gauche Sainte Elisabeth et à droite Sainte Jeanne de Valois. Sur les deux petits écoinçons du haut figurent à gauche Sainte Eugène ange adorateur évêque de Carthage et à droite Saint Louis de Gonzague protecteur de la jeunesse et ange adorateur.

 
 

 Retour au plan  parcours visite  Point suivant punaise accroche  Point précédent Retour au point précédent  Poursuivre visite à l'extérieur Logo Eglise bis  Quitter  Quitter