3- Barbacane Pont pont-levis

     
 

 

En vous retournant lorsque vous regardez le châtelet vous faites face au flanc opposé du fossé : la contrescarpe. En levant légèrement les yeux vous noterez  la présence de restes de maçonnerie en pierre. Elles marquent le début du dernier franchissement de fossé avant d’arriver au châtelet (la défense de la forteresse sur cette face étant formée de trois fossés consécutifs).

Ce passage était constitué par un pont enjambant le fossé dans lequel vous vous trouvez. Nul ne peut dire si ce dernier était en bois ou en pierre. La présence de ces massifs en pierre émergeant du sol au sommet de la contrescarpe laisse supposer, en absence de fouille à cet endroit, deux hypothèses :

  • soit le début du pont reposait sur une simple culée en pierres à cet endroit
  • soit le pont était précédé d‘une barbacane ou, vu la faible largeur du talus, d’une simple porte fortifiée séparant les deux fossés. Le seuil de cette porte servant d’assise au départ du pont.

Dans les deux cas, compte tenu de la largeur du fossé, il est fort probable que le tablier du pont précédant le pont levis et s'arrêtant aux trois quarts de la distance, fut soutenu par des piliers en pierre ou des piliers bois (au moins 2 compte tenu de la distance) dont les massifs de base en pierre seraient sous le sol du fossé tel qu’il est visible aujourd’hui.

 

 
 

Revenir à la carte  parcours visite   Poursuivre la visite punaise accroche Quitter   Quitter