5- Base Tour Nord

     
 

 

La Tour Nord, à vrai dire Nord-Est, certainement construite sous le règne de Charles VII, est un modèle de l’évolution de l’architecture de défense « philipienne ».

De forme circulaire elle s’insère en flanquement massif et débordant à l’angle Nord-Est de l’enceinte. Sont débord intérieur, au niveau du boulevard, forme un arc de cercle où se situe une porte d’entrée aux piédroits moulurés que vous pourrez voir lorsque vous serez au point Haut Tour Nord à l’intérieur de la forteresse

Sa base talutée forme un fruit avec un appareillage constitué d’une alternance de remplissages en silex noirs taillés en petits cubes et de chaînage en pierres de taille. Outre le fait de consolider fortement la base de la tour cet appareillage en silex offrait une protection de défense non négligeable compte tenu des nouvelles armes : les bombardes ou canon apparus à cette époque. Un projectile arrivant perpendiculairement revient à l’envoyeur comme un boomerang et légèrement de biais ricoche sur la surface en faisant moins de dégâts.  

En levant la tête vous pouvez voir, au-delà de la plateforme restante, que la tour est dominée par la gaine de défense édifiée au siècle précédent.

La plateforme que vous apercevez et que vous pourrez mieux voir lorsque vous serez sur le haut était destinée à recevoir des canons qui pointait vers l’extérieur au travers d’archères suffisamment élargies pour laisser passer le fut du canon. Cette configuration permettait une défense active sur tout l’angle Nord-Est. 

D’une façon générale Il semble qu’elle ne devait pas être très haute, deux ou trois niveaux maximum. Nous verrons plus tard qu’un escalier à vis dans une tourelle accolée donnait accès aux étages supérieurs et à la coursive orientale.

 

 
 

 Revenir à la carte  parcours visite   Poursuivre la visite punaise accroche Quitter   Quitter