4- Front Nord Courtine Nord

     
 

 

La courtine Nord marque le front Nord de la forteresse. Elle se dresse au sommet de l’escarpe du troisième fossé qui défend l’accès, qui était le plus aisé par le plateau, à la forteresse. Elle se compose :

  • à droite du Châtelet, constitué de deux tours rondes en forte saillie, ajouté à l’enceinte primitive à la fin du XIIIe siècle - début du XIVe siècle.
  • en partie centrale d’un front Nord qui montre encore les restes d’une longue courtine romane épaulée de trois contreforts plats et larges qui renforcent la muraille.
  • à son extrémité gauche d’une grosse tour circulaire avec une base en glacis constituée de chaînages verticaux en de pierres de taille avec un remplissage en silex.

Cette façade, comme celles situées à l’Est et l’Ouest, a été emmottée au début du XVe siècle afin de renforcer les murs pour qu’ils puissent résister aux nouvelles armes : les canons.

Jugée insuffisante cette protection sera complétée ultérieurement par un glacis en petit parement de pierres dont il ne reste que quelques traces

En regardant de près la constitution du front Nord on aperçoit une superposition de différents appareillages de pierres qui forme des strates facilement repérables. Chaque niveau, du bas vers le haut de la courtine, correspond à une période de reconstruction : en opus spicatum (en épis ou arêtes de poisson) au plus bas, puis au dessus de strates en pierres de plus en plus grosses disposées en opus incertum (irrégulier) ou opus reticulatum (appareil en filet) selon les époques.

 

 
 

Revenir à la carte  parcours visite   Poursuivre la visite punaise accroche Quitter   Quitter