Hugues d'Ivry consolide les défenses du château

 

En 1015 Hugues, le fils ainé de Raoul qui porte le titre d’Evêque de Bayeux, hérite du château d’Ivry et obtient par le mariage de sa sœur Emma avec Osbern de Crépon, les terres de Breteuil et de Pacy-sur-Eure. Mais en 1027, à la mort de Richard III, il rejoint la rébellion menée par Guillaume de Bellême et se heurte au nouveau duc de Normandie Robert 1er dit le Magnifique. Tenu à l’écart du conseil, Hugues consolide les défenses du château le faisant transformer en une imposante tour rectangulaire pourvue d’au moins deux niveaux puis part en France renforcer sa garnison.

La place étant libre le duc Robert 1er en profite pour assiéger le château d’Ivry et en prendre possession.

En 1035 après l’investiture de Guillaume le Bâtard (futur Guillaume le Conquérant), la révolte de puissants barons Normands menée par le Comte de Brionne conduit ces derniers à mettre le siège à Ivry bloquant toute communication avec la ville basse.  Il faudra attendre douze années, après la bataille de Val-des-Dunes, pour que Guillaume le Bâtard, redevenu maître d’Ivry confie le château à un de ses fidèles Roger d’Ivry.

 

 

 
 

Revenir à l'historique Historique     Quitter et débuter la visite parcours visite   Quitter  quitter