La Maison de Beaumont (Roger de Beaumont)

Roger de Beaumont capitaine et vicomte d'Ivry

Cette page a été réalisée à partir des éléments recueillis dans les ouvrages écrit par  François-Joseph MAUDUIT* et  Michel BRICAUD**, ainsi que des informations  trouvées sur internet.

Si nous rapportons ici l’histoire de Roger de Beaumont ce n’est pas uniquement parce qu’il a fait partie des successeurs de Hugues d’Ivry et qu’à ce titre il fut propriétaire du Château d’Ivry durant 49 ans (1050-1089) mais parce qu’il a eu et tenu durant toute son existence une place importante et influente dans l’histoire de la conquête de la Normandie et du royaume d’Angleterre par Guillaume le Conquérant dont la position et la possession d’Ivry fut un maillon non négligeable.

 

Extrait de la Tapisserie de Bayeux (43e panneau) où l'on voit Roger de Beaumont (le barbu 2e à gauche)

Scéne de la Tapisserie de Bayeux où l'on assiste à la récupération de bois pour la construction des navires

Né en 1015, Roger était le fils d'Humphrey (parfois dit Onfroi) de Vieilles, qui serait apparenté aux premiers seigneurs d'Harcourt, et d'Aubrée (Albereda). Son grand-père Turold avait épousé une sœur de la maîtresse du duc Richard Ier de Normandie. Il fut le premier seigneur de la ville de Beaumont qui prit en le nom pour devenir Beaumont-le-Roger.

Concernant son rôle à Ivry Orderic Vital nous dit que:" c'est à la suite d'une faiblesse du duc Robert qui donnait tout ce qu'on lui demandait, que Robert donna à Guillaume de Breteuil, Ivry, où Alberède sa bisaïeul de celui-ci, avait construit une citadelle… " information  confirmée par Guillaume de Jumièges qui nous dit que cette fonction de Vicomte il ne l'avait pas de façon héréditaire mais de l'investiture de Guillaume le Conquérant.

C'est ainsi, comme le précise J.F. Mauduit dans son livre sur l'histoire d'Ivry, que " les fonctions de capitaine et de vicomte d'Ivry passent dans une autre famille… celle de GUILLAUME II seigneur de Breteuil".

Cela dit il avait par un autre coté des droits sur Ivry puisque son Grand père Osbern avait épousé une fille de Raoul (premier seigneur d'Ivry) sœur de l'Evêque de Bayeux à qui Ivry avait été confisqué.

Concernant son influence J.F. Mauduit nous rapporte que l'on disait de lui qu'il fut :"l'un des puissants personnages et peut-être politique de plus accompli de son siècle après toutefois son souverain Henri 1er".

 

 

Avec Roger II de Montgommery et Guillaume FitzOsbern, Roger de Beaumont constitua la nouvelle génération sur laquelle s'appuya le duc Guillaume le Bâtard (futur Guillaume le Conquérant) pendant et après la délicate période de sa minorité. On rapporte « il était le seigneur le plus riche, le plus noble et le plus vaillant de Normandie et le plus fidèle des amis de la famille ducale ».

Grâce à la possession de Beaumont-le-Roger, le jeune duc trouvait en Roger de Beaumont un appui précieux sur les marges du Pays d'Ouche.

Scéne de la Tapisserie de Bayeux où l'on voit la flotte de navires partie à la conquête de l'Angleterre en 1066

L'historien du Wace, rapporte : « au moment de la conquête de l'Angleterre, Roger fut appelé au grand concile de Lillebonne, à cause de sa sagesse, mais que d’âge trop avancé, il ne fit pas partie de l’expédition de 1066 ». Il fut, à la place, l’un des gardiens du duché durant la conquête, mais n’hésita pas néanmoins à participer aux coûts de l’invasion en équipant à ses frais soixante navires destinés au transport des troupes à travers la Manche.

Bien qu’il n’est pas participé directement à la campagne d’Angleterre Roger de Beaumont est figuré sur le quarante-troisième panneau de la Tapisserie de Bayeux (voir extrait de la tapisserie ci-dessus) où l'on voit un personnage portant barbe et moustache, assis à droite de Guillaume le Conquérant à gauche d’Odon de Bayeux

 

Gravure montrant la collégiale de la Sainte Trinité édifiée à Beaumont le Roger en 1088 suite à la  chartre de sa fondation par Roger de Beaumon en 1070.

 

 

Orderic Vital explique que Guillaume le Conquérant confia en 1050 le Château d'Ivry à la garde de Roger de Beaumont mais que vers 1089, le nouveau duc, Robert II, céda la forteresse à Guillaume de Breteuil. En compensation, Roger reçut le château de Brionne. Tandis que Robert de Torigni, fournit une version légèrement différente : « le fils de Roger de Beaumont, Robert Ier de Meulan, aurait demandé au duc d'échanger Ivry contre Brionne, ce qu'il obtint ».

En autres faits il fonda, vers 1050, l'abbaye féminine Saint-Léger de Préaux, à proximité du monastère masculin restauré par son père, Saint-Pierre de Préaux.

En 1070, il jeta les fondements d’une collégiale dédiée à la Sainte-Trinité qui fut édifiée à Beaumont-le-Roger. De 1071 à la mort du Conquérant, il reçut la garde du comte Morcar de Northumbrie qui s’était rebellé.Il décède en 1094.

 

*   « Histoire d’Ivry-La-Bataille et de l’Abbaye de Notre Dame d’Ivry » par JF MAUDUIT-1899

**  « Histoire d’Ivry-la-Bataille et de ses environs »  par Michel BRICAUD-1997