Raoul Comte de Bayeux et d'Ivry

 

 

Né de Esperleng (Asperling, L’ «Eperlan») de Pîtres (ou de Bayeux) et de Sprota de Senlis (ancienne concubine du duc Guillaume 1er de Normandie et mère de Richard 1er) Raoul est placé à Ivry par Richard 1er pour raison stratégique.

Ivry est situé à la limite du Duché, sur un carrefour important entre une voie romaine (Houdan-Evreux) et la vallée de l'Eure. Depuis plusieurs dizaines d'années, la région fait l'objet d'une lutte d'influence entre le Duc de Normandie et le Comte de Blois-Chartres qui vient de prendre Dreux.,

En installant le Comte Raoul (son demi-frère) à Ivry, Richard 1er conforte son autorité sur la marge Sus-Est de l'Evrecin.

 
 

Raoul est le premier Comte de Normandie attesté par un acte de 1011. En  fait, d'après Robert de Torigny (Moine bénédictin, chroniqueur normand 1110-1186) son titre daterai de 976. Il fait remonter cette attribution au temps du Duc Richard 1er avant 996. Comme le rappel le chercheur Pierre Baudin (Historien médiéviste) : " Les désignations territoriales pour les comtes apparaissent seulement dans les années 1040". Les actes d'époque et Dublon de Saint Quentin (contemporain à qui Richard 1er commanda une histoire des Normands) présentent simplement Raoul comme "le Comte Raoui" et jamais comme le " Raoul d'Ivry ou " le comte d'Ivry".

En 996, à la mort de Richard 1erRaoul (du fait de son lien de parenté) est appelé assurer la transition en attendant que Richard II, encore mineur, soit adulte.

 
 

C'est peu après, en 997, selon Guillaume de Jumiège (moine normand et premier compilateur original de l'histoire des Ducs de Normandie), qu'éclate la révolte paysane et celle d'une partie de l'aristocratie contre l'autorité Ducal.

Richard II fait donc appel au Comte Raoul, véritable maître de la Normandie à cette époque, pour étouffer la rébellion.

Contre les paysans, il emploie la manière forte en faisant couper les pieds et les mains des meneurs. Contre les nobles, il dirige une expédition qui conduit à l'arrestation du principal rebelle: Guillaume Comte d'Exmes.

A ce propos François-Joseph Mauduit relate dans son livre Histoire d'Ivry-la-Bataille et de l'Abbaye Notre Dame d'Ivry : "La répression fut terrible, Raoul ordonnant, rapportèrent les troubadours, de faire couper les pieds et les mains des rebelles.".

C'est sa première épouse Auberée (Alberède) qui aurait fait construire vers 970 le Château d'Ivry sur les plans de l'architecte Lanfred. selon les historiens Le Comte Raoul aurait tué plus tard sa femme pour garder le contrôle de la forteresse.

 
 

Il eut quatre enfants avec sa première épouse : Hugues qui devint évêque de Bayeux , Emma qui épousera Osbern de Crépon et une fille dont le nom est inconnue mais qui fut mariée à Richard de Beaufou. En seconde noce avec Eremberge il eut Jean d'Ivry qui devint évêque d'Avranches puis de Rouen.

Raoul comte d'Ivry serait mort en 1015 suite à une blessure à la bataille de Cardif. François-Joseph Mauduit rapporte dans son livre : "D'après le Mémorial historique des évèques, ville et comté d'Evreux, Raoul d'Ivry à un âde avancé, serait mort à Rouen, des suites d'une blessure reçue à la bataille de Cardif.".

 
  Note : Cette page a été réalisée à partir des informations recuellies dans les ouvrages cités en référence et sur les différents sites internet traitant de la vie de Raoul Comte de Bayeux et d'Ivry et de son époque, notamment "La Normandie des Duc aux Rois" de François Neveux, "Histoire des Ducs de Normandie" de Guillame de Jumièges et Gesta Normannorum Ducum (exploits des Ducs de Normands) de Robert Torigny.