Richard 1er de Normandie dit Richard Sans-Peur

 

Richard 1er de Normandie dit Richard sans Peur est né à Fécamp en 930. Il est le fils naturel du duc de Normandie Guillaume Longue-Épée et de Sprota.

Il n’a que 10 ans lorsque son père Guillaume Longue Epée est assassiné et qu’il est reconnu comme successeur légitime de Guillaume Longue Epée. Trop jeune pour gouverner, Louis IV d’Outremer, son tuteur, lui attribue un conseil de régence composé de quatre hauts personnages du duché de Normandie et le fait transporté de 943 à 945 à Laon pour son éducation. Profitant de la situation  Louis IV d’Outremer met en place des hommes à sa solde.

En 945 Louis d'Outremer s’associe avec Hugues le Grand, son principal vassal duc des Francs et  profite de l’absence de Richard 1er pour attaquer le jeune duché de Normandie en envahissant le Pays de Caux, en prenant Gacé et Evreux et en assiégeant Bayeux.

 

Louis d'Outremer présente Richard1er à Bernard le Danois et aux autres membres du conseil de régence

Alors que Herluin, Comte de Montreuil  est nommé par le roi gouverneur de Normandie, les Normands de la Seine font appel aux scandinaves mais ceux-ci sont battus et c’est l’un des régents, Bernard le Danois, qui exploite la rivalité entre le roi et Hugues le Grand. Après avoir suggéré au roi que les Normands étaient prêts à se soumettre, il obtient la fin des hostilités, il convainc Hugues le Grand d’avoir été trompé par le roi puis il envenime les relations entre les anciens alliés promettant l'aide des Normands à Hugues le grand contre le roi.  Il en découle une bataille au cours de laquelle Herluin Comte de Montreuil est tué, Louis d'Outremer est capturé par Hugues Le Grand et ses fils sont retenus en otages à Rouen.

C’est alors que Le jeune Richard 1er, revenu en Normandie, chasse les partisans de Louis IV d’outremer (fils de Charles III le Simple)  et fait reconnaitre l’indépendance de la Normandie par les Grands du royaume Franc carolingien. En réaction le roi Louis d'Outremer forme une coalition pour attaquer Rouen craignant que Richard 1er s’allie avec Hugues le Grand. L’attaque est un échec. Ce qui, à l’origine, ne devait être qu’une simple formalité se transforme en massacre. En 946, les forces coalisées composées de l’armée franque, des armées du duc de Bourgogne, d’Arnoul Ier, du comte de Flandre, et du duc de Bretagne Alain Barbetorte, sont mises en déroute et défaites au combat de la Rougemare près de Rouen. 

C’est suite à cet évènement que Richard 1er devient « Sans peur ».

Dès lors, Richard 1er s’installe et réside à Fécamp.

En 960, Richard épouse Emma, fille d’Hugues le Grand et sœur d’Hugues Capet (futur roi de France).

En 961, le nouveau roi carolingien Lothaire (fils de Louis IV d’outremer) et son allié le comte de Chartres, Thibaud, envahissent la Normandie.

Avec l'aide des Scandinaves, Richard dévaste la région de Chartres. Thibaud est obligé de se soumettre. Richard peut enfin s'occuper de son duché.

En 965, Richard 1er et Lothaire signent un traité de paix. En même temps, Richard 1er prête l'hommage vassalique au duc de France Hugues (futur Hugues Capet roi de France), scellant définitivement l'alliance.

En 989, Emma meurt. Richard épouse sa concubine, Gonnor, qui devient ainsi son épouse légitime. Elle lui donnera huit enfants parmi lesquelles figures Richard II l’héritier du trône, Robert l’évêque de Rouen et Emma qui épousera le roi d'Angleterre.

En 996, après 54 ans de règne, Richard 1er meurt. Il est inhumé à l'abbaye de Fécamp.